À propos de cette revue

Énoncé de mission

Relief est une revue scientifique internationale évaluée par les pairs et consacrée aux études littéraires et culturelles. Son périmètre historique est ouvert, pourvu qu’il soit en relation avec des corpus de langue française.

Sensible aux dynamiques d’échanges et de négociations à travers lesquelles les textes, les objets, les idées et les usages migrent d’un environnement à l’autre, ainsi qu’au dialogue concerté des qualifications méthodologiques et des finalités critiques, Relief est un lieu de rencontre de l’étude des littératures, des textes et des discours.

Relief se donne pour mission de mieux identifier et comprendre les processus de construction, de transformation et de finalisation des corpus et des cultures au-delà des cadres strictement nationaux. En bénéficiant des études sociocritiques (la sociologie de la lecture et de l’édition, la sociopoétique et la sociocritique des textes, l’étude des réseaux, des sociabilités et des institutions littéraires) mais aussi et plus généralement des sciences humaines, sans jamais négliger le commentaire de texte ni perdre de vue l’histoire littéraire, Relief étudie la littérature et ses discours depuis différents corpus et sous différents aspects, selon différentes théories littéraires.

Relief renouvelle l’attention critique en envisageant les littératures comme autant d’opérations de « dissémination » et de « resémantisation » associant textes et contextes à leurs conditions concrètes – matérielles – de circulation. Résolument généraliste et inclusive, Relief se veut un lieu de réflexion et de débat ouvert à toutes sortes de transversalités, d’intermédialités et d’interdisciplinarités.

Bilingue (français-anglais) et pionnière, Relief est une revue numérique et en accès libre depuis son premier numéro publié en 2007. Elle est la seule revue néerlandaise consacrée aux littératures de langue française. Relief est publiée deux fois par an. Les numéros sont organisés par thème ou par monographie, mais chaque numéro réserve un espace aux contributions diverses ainsi qu’aux comptes rendus de lecture.

Processus d'évaluation par les pairs

RELIEF - Revue Électronique de Littérature Française suit la procédure d’une évaluation mutuellement anonymisée par des lecteurs pairs externes pour tous ses articles de recherche. Il sera veillé précautionneusement à conserver l’anonymat de auteurs et des évaluateurs. 

Chaque contribution est d’abord revue et examinée globalement par les rédacteurs. Si elle répond aux conditions de base de la revue, elle est ensuite envoyée à deux spécialistes pour une une évaluation par les pairs. Suite à leurs réactions, la rédaction décide ensuite si la contribution sera acceptée, corrigée ou rejetée.

1. Le rédacteur en chef est responsable du niveau scientifique de la revue et de ses objectifs. La rédaction se compose d’au moins trois membres dont le rédacteur en chef. Les évaluateurs seront choisis par la rédaction. Ils sont spécialistes dans les domaines de recherche qui intéressent RELIEF.

2. Les articles proposés à RELIEF seront reçus par le secrétaire de rédaction. Il envoie un avis de réception à l’auteur. Il soumet ensuite l’article aux membres de la rédaction.

3. Les rédacteurs décident si le contenu et le niveau de l’article correspondent aux objectifs de RELIEF. Dans la négative, l’article sera rejeté, à moins que les rédacteurs ne le jugent susceptible d’être amélioré.

4. Si l’article est jugé recevable, il entre dans la procédure d’évaluation.

5. Les rédacteurs choisissent deux évaluateurs indépendants qui ne sont pas affiliés à la même institution que l’auteur ou qui pourraient avoir un conflit d'intérêts. Ensuite le secrétaire de rédaction leur envoie l’article anonymisé, ainsi qu’un formulaire d'évaluation.

6. Les évaluateurs jugent l’article selon les critères convenus ; ensuite ils envoient leur avis au rédacteur en chef dans un délai de quatre semaines.

7. Les rapports des évaluateurs sont pris en considération par la rédaction ; c’est elle qui décide en dernière instance si oui ou non l’article est publiable, ou bien susceptible d’améliorations.

8. Le rédacteur en chef avertit l’auteur de la décision de la rédaction et, en cas de refus ou de révision, lui transmet les commentaires des évaluateurs. Au besoin, le rédacteur en chef peut discuter avec l’auteur des corrections à faire.

9. Si le texte est jugé susceptible d’améliorations, l’auteur a la possibilité de le soumettre de nouveau à RELIEF. Le rédacteur en chef passera l’article révisé aux rédacteurs (en cas de corrections mineures) ou aux évaluateurs (en cas de corrections importantes).

10. Pour ce second cycle de révision, les rédacteurs, ou les évaluateurs transmettront leur jugement dans un délai de deux semaines après réception de l’article.

11. La rédaction décide en dernière instance si l’article sera accepté ou refusé. Ce second cycle doit être complété dans un délai d’un mois après réception de l’article amélioré par le rédacteur en chef.

12. Au total, la première et la seconde révision ne doivent pas prendre plus de dix semaines.

13. Si l’auteur n’est pas d’accord avec la procédure de révision, il peut à tout moment retirer son article et le proposer à une autre revue.

14. Après la procédure d’évaluation, l’article entre dans la phase de révision et ensuite de rédaction. La rédaction garde le droit de faire des corrections mineures aux textes acceptés.

Périodicité

RELIEF publie 2 numéros par an.

Politique de libre accès

La revue est librement accessible selon le principe que le libre accès du public aux résultats de recherche favorise l'échange mondial de la connaissance.

L'auto-archivage

RELIEF - Revue Électronique de Littérature Française supporte et encourage l'auto-archivage de tout contenu après publication dans la revue. Ce journal est enregistré sous Sherpa/RoMEO comme un journal Bleu.